Notre objectif est d‘aller rencontrer, en marchant et en totale autonomie, le Vatnajökull qui est le plus grand glacier d’Europe.

Objectifs poursuivis

 Traverser l’Islande, du Nord au Sud, à pied et en totale autonomie

Ancrée dans l’Atlantique Nord, tiraillée entre l’Europe et l’Amérique, cette île volcanique va nous en faire voir de toutes les couleurs. Nous allons braver les éléments, franchir des torrents glaciaires à gué, passer d’un champ de lave à une toundra moussue pour déboucher sur un iceberg étincelant…

 Capter du contenu pendant notre aventure pour sensibiliser les gens au réchauffement climatique

À travers cette aventure, nous voulons sensibiliser la population au réchauffement climatique, en allant sur le glacier le plus grand d’Europe : le Vatnajökull. Couvrant prés de 8 % du territoire islandais au Sud-est de l’île, l’influence de la calotte du Vatnajökull sur le climat de la région est énorme. Aujourd’hui, le réchauffement marqué du climat, surtout dans les régions circumpolaires du globe, se traduit par un recul généralisé des glaciers de la planète. En Islande, les observations et les études glaciologiques laissent à penser que d’ici 150 à 200 ans tout au plus, et si rien ne change bien entendu, les glaciers de l’île auront totalement disparu. Considérée dans leur ensemble, l’épaisseur des glaciers islandais diminue à raison d’1 mètre par année en moyenne, mais à un rythme qui va en s’accélérant.

Comment réaliser le projet

Aventuriers dans l’âme et amoureux de la nature nous étions à la recherche d’une nouvelle aventure écoresponsable avec un fort pouvoir de sensibilisation sur le réchauffement climatique.

Notre choix s’est donc orienté naturellement vers l’Islande.

Nous partons avec l’objectif d’avoir le minimum d’impact écologique : 

– Matériels de trekking écoresponsable
– Auto-stop de Reykjavik sur Riftangi (lieu de départ de l’aventure)
– Covoiturage de notre lieu d’habitation jusqu’à l‘aéroport de Paris

C’est donc à pied que nous allons traverser les 520 km ! Nous transporterons notre matériel et nos vivres dans une charrette, de marque Mottez, afin de solliciter le moins possible notre dos.

Où allons-nous dormir ?

Il y a 3 refuges où nous pourrons dormir au cours de notre périple. Le reste du temps, nous dormirons dans notre tente 2 personnes et bien au chaud dans notre duvet prévu pour des températures extrêmes ! 

Comment allons-nous nous nourrir ?

– Nourriture : des plats lyophilisés tout préparé, mais aussi certains que nous ferons “maison”
– Boisson : 10 litres d’eau au départ que l’on pourra remplir dans les refuges, ou de façon plus naturelle dans des ruisseaux ou en faisant fondre de la glace.

Comment allons-nous retransmettre notre aventure ?

Afin de pouvoir retransmettre des images concrètes du réchauffement climatique, qui sont beaucoup plus sensibilisante que des mots, nous allons partir avec du matériel photo/vidéo de hautes qualités :

– Drône Dji Mavic Pro
– Gopro Black Édition
– Nikon D3100

Des photos et vidéos seront postées sur nos différents réseaux sociaux : Instagram et Facebook.

Un film d’une durée compris entre 45 minutes et 1 heure sera aussi réalisé avec un monteur professionnel.